Espèces menacées des Etats-Unis

Espèces menacées de l’Ouest des États-Unis


L’Ouest américain compte une multitude d’espèces animales endémiques. Ces espèces se trouvent dans les parcs sauvages du pays. Seulement, certaines d’entre elles sont exposées à un danger d’extinction. Trouvez dans ce guide les animaux les plus singuliers ainsi que les espèces menacées de la région.

L’évolution du nombre d’espèces dans l’Ouest

L’Ouest américain regorge d’espèces endémiques animales vivant dans la nature sauvage des forêts denses, des côtes sauvages et des canyons. Voici d’ailleurs une liste de quelques espèces singulières, localisées uniquement dans cette partie du continent.

Une multitude d’espèces d’oiseaux qui peuplent le ciel

La faune américaine est composée de plusieurs espèces d’oiseaux. Des centaines sont implantées dans la partie ouest du pays. Au cours de votre expédition, vous croiserez assurément la fameuse pyrargue à tête blanche. Il s’agit de l’une des espèces les plus emblématiques des States. Cet oiseau est principalement concentré dans le parc de Yellowstone. Les bords des océans constituent les emplacements parfaits pour localiser les macareux huppés. Cette espèce se démarque par son bec coloré. Le bord du Grand Canyon abrite de gigantesques corbeaux. D’autres espèces d’oiseaux sont éparpillés à travers la partie ouest du pays, comme les hérons, les colibris, les pélicans, les Geais de Steller

Les remarquables mammifères du pays

Les States renferment les espèces de mammifères les plus impressionnantes, mais également les plus sauvages. L’ours brun de Yosemite ainsi que le grizzli de Yellowstone sont en effet peu sociables et sont difficilement apprivoisés. Les parcs qui les abritent imposent toute une série de mesures de sécurité afin d’éviter les risques d’accident. Les loups gris sont localisés dans ces parcs. Cependant, il est difficile, voire impossible, de les apercevoir. À cette liste s’ajoutent les coyotes, les renards gris ainsi que les lynx. Les bisons des plaines figurent parmi les espèces les plus remarquables du parc de Yellowstone. Quant aux rongeurs, les écureuils, les chipmunks, les castors et les chiens de prairies peuplent les forêts du territoire.

Les reptiles et les insectes les plus dangereux du monde

L’Ouest américain est un territoire propice à l’épanouissement des espèces sauvages les plus dangereuses de la planète. Les insectes et les reptiles figurent parmi les animaux les plus menaçants. Le plus célèbre d’entre eux reste le rattlesnake plus connu sous l’appellation de serpent à sonnette. Il s’agit de l’un des serpents les plus venimeux de la planète. Pour prévenir les accidents en tout genre, le territoire est inondé de panneaux pour informer de l’imminence d’un danger. Il est également recommandé de faire preuve de vigilance face aux lézards. Certains sont inoffensifs, tandis que d’autres sont de réels dangers, comme le monstre de Gila localisé dans le désert de Sonora.

Les espèces en danger immédiates

Certes, les animaux endémiques se comptent en centaines sur le territoire. Cependant, de multiples animaux américains menacés d’extinction ont fini par s’éteindre, comme le puma emblématique de l’Ouest américain.

Le grizzli, rajouté à la liste des animaux menacés

Le grizzli se trouve parmi les espèces menacées de l’ouest des USA. Cette espèce a été ajoutée à la liste des espèces menacées, à la suite d’une décision d’un juge fédéral du Montana en septembre 2018. Il s’agit d’une décision de Fish and Wildlife Service, un organisme fédéral en charge de la gestion de la faune sauvage du pays. Cette initiative a été appréciée par plusieurs tribus amérindiennes. En juin 2017, cette espèce a été rayée de la liste des animaux en voie d’extinction par un organisme gouvernemental. Par la même occasion, le juge a bloqué l’ouverture de la chasse au grizzli. Cette mesure a épargné plus de 23 ours. De multiples ONG ont vu d’un bon œil cette décision, car elles estiment que cette espèce mérite le respect et la protection.

Le bourdon de franklin, une nouvelle espèce déjà en voie d’extinction

Le bourdon de franklin se trouve parmi les animaux en danger aux USA. Cette espèce de bourdon est située dans l’Ouest des States, mais les chercheurs éprouvent du mal à compter la population. Le bourdon se trouve précisément dans une petite zone du Sud de l’Oregon ainsi que dans le Nord de la Californie. La présence d’un microchampignon qui affecte les bourdons constitue la cause principale de leur menace. De plus, la limitation de la diversité génétique et le changement climatique ont classé cette espèce parmi les animaux américains menacés. Quelques mesures ont été adoptées pour empêcher cette fatalité, comme la création d’un habitat favorable et l’importation de pollinisateurs.

Le condor de la Californie, une espèce de plus en voie d’extinction

Le condor de la Californie est un autre animal en danger aux USA. Cette espèce se trouve dans la famille d’oiseaux baptisée cathartidae, les vautours du Nouveau Monde. L’espèce a failli disparaître durant la fin des années 80, quand la population s’est réduite à 10 individus. Le gouvernement a pris l’initiative de les sauvegarder dans un emplacement favorable à leur reproduction. Le condor mesure 117 à 134 cm et se trouve parmi les plus grands oiseaux de l’Amérique du Nord. Cette espèce menacée de l’Ouest USA se caractérise par une tête et un cou nu ou de couleur rouge orangé. Leurs ailes sont habillées de noires et sont agrémentées de quelques taches blanches.