Lac Powell aux USA

Lake Powell, un lac impressionnant à survoler


Le lac Powell, bien qu’artificiel, est d’une splendeur incomparable. L’immense étendue d’eau bleu turquoise contraste harmonieusement avec les rochers rougeâtres. Ce site mérite véritablement un détour et une visite. De plus, ce domaine est favorable à la pratique de plusieurs activités. Pimentez votre voyage en admirant le lac depuis les airs.

Le barrage du Colorado, origine de la création du lac

Le Lake Powell puise sa notoriété de ses origines. Il s’agit en effet de l’un des lacs artificiels les plus vastes des États-Unis et du monde. Seulement, cette immense étendue d’eau est au cœur des disputes entre les territoires voisins.

La construction du barrage en Colorado

Le barrage de Glen Canyon a été édifié de 1957 à 1964. Ce dispositif géant a été construit à proximité de la villa de Page, dans l’État de l’Arizona, aux États-Unis. Seulement, le barrage traverse le fleuve du Colorado. Cette immensité a conduit à la création du lac Powell. Ce dernier mesure 216 m de hauteur pour 475 m de longueur. Sa centrale hydroélectrique produit une puissance à hauteur de 1.288 mégawatts. Le lac Powell, en plus d’être l’un des plus vastes lacs du monde, figure parmi la Glen Canyon National Recreation Area. Celui-ci a été construit en 1972 et occupe le sud de Page en Arizona. Il atteint même le nord de Canyonlands, à plus de 250 km.

Le lac rattaché à la zone de loisirs de Glen Canyon Nation

Le Lake Powell a ensuite été officiellement intégré dans la zone de loisirs de Glen Canyon Nation qui, pour sa part, a été créée en 1972. Cette étendue d’eau a été l’objet de convoitise de deux États, à savoir : l’Arizona et l’Utah. Ce dernier abrite le lac Powell, mais le barrage qui le maintien appartient à l’Arizona. Par ailleurs, ce lac aux USA est accessible par la ville de Page, constituant d’ailleurs l’une des portes d’entrée les plus prisées par les touristes. L’appellation du lac s’explique par le nom du major John Wesley Powell. Cet individu a été le premier à descendre sur le fleuve du Colorado, avant d’atteindre l’Océan Pacifique.

Le lac, une destination touristique propice à de multiples activités

Le lac Powell des États-Unis figure aujourd’hui parmi les meilleures destinations touristiques du continent américain. Cet endroit paradisiaque est propice à une diversité de loisirs nautiques telle que la croisière. D’ailleurs, la ville de Page dispose de 4 marinas proposant toute une série de formules de croisières. Cette activité s’étale environ sur 7 heures, selon l’itinéraire et le forfait. Durant la nuit, certains touristes campent le long du rivage où des terrains de camping sont aménagés. Le lac Powell des États-Unis invite également à la plongée sous-marine, au kayak et au snorkeling. Les friands de sensations fortes préfèrent le jet ski et le ski nautique. La pêche y est favorable, notamment dans les affluents, soient les rivières San Juan et Escalante.

Survoler le Lake Powell en avion

Pour admirer de manière originale l’immensité du Lac Powell aux États-Unis, la meilleure option est de le survoler en avion ou en hélicoptère. Voici justement quelques indications pour profiter des plaisirs de cette activité authentique.

La réservation des billets, utile et indispensable

Il est fortement recommandé de réserver vos billets par le biais d’Internet pour de multiples raisons. Cette astuce vous permet en effet de sélectionner l’horaire de votre survol selon votre disponibilité. Par ailleurs, vous bénéficierez de tarifs plus concurrentiels, jusqu’à un rabais de 50 %. Cette technique vous permet d’obtenir une meilleure place. Les procédures de réservation en ligne commencent par l’indication des informations essentielles comme le nombre de passagers, en précisant les enfants et les adultes. Le poids (en livre) est capital, afin de cerner la position dans l’appareil. Vous pouvez finaliser votre réservation par téléphone ou par tout autre moyen, selon le tour-opérateur.

Les tours proposant des formules variées

Le site compte 2 Tours qui peuvent survoler le lac aux USA. Ces compagnies regroupent le tour Over the Rainbow & Lake Powell ainsi que le tour Tower Butte Landing. La première agence propose un survol d’une demi-heure à bord d’un avion. La concurrente, quant à elle, suggère un survol de ce lac en hélicoptère et fait profiter d’une vue de 360° sur la région de Page. Par ailleurs, survoler le lac demande un climat clément et favorable au vol. En cas de vent violent ou de forte précipitation, l’excursion sera reportée. Même après la réservation, vous pouvez annuler ou modifier votre excursion. Seulement cette possibilité est valide 24 heures avant la date de départ.

Une fois sur place, quelques procédures avant le départ

À la date de départ, rendez-vous au petit aéroport de Page installé au nord-est de la ville. Arrivez une heure en avance, afin de finaliser les procédures de confirmation et les formalités administratives. En effet, les passagers doivent justifier leur identité et passer à l’enregistrement. De plus, le survol est précédé d’une formation de courte durée. Par souci de sécurité, l’équipage impose quelques piqûres de rappel, notamment aux enfants. Les passagers peuvent toujours modifier leur place, jusqu’à demander à avoir une place sur le siège du devant. Seulement, ce privilège implique quelques conditions (le poids) et des frais supplémentaires.