Lieux à visiter aux USA

Les lieux incontournables à visiter dans l’Ouest des États-Unis


Le circuit ouest des USA séduit tout particulièrement les touristes européens en raison des curiosités rencontrées dans cette partie du pays. L’Ouest américain abrite en effet des villes notoires telles que Washington, San Francisco, Silicon Valley, Phoenix, Carson City et Salem. Chaque année, les Européens sont des milliers à prendre part à un voyage Californie. En optant pour des circuits combinés, ils profitent de leur séjour outre-Atlantique pour sillonner d’exceptionnels paysages, découvrir des lieux incontournables Californie et visiter des parcs naturels de l’Ouest américain.

Villes de l’Ouest des USA : des réussites architecturales de Washington aux célèbres plateaux de Hollywood à Los Angeles

La côte ouest des États-Unis réunit plusieurs États contigus, s’étendant sur de vastes superficies du territoire. L’Ouest américain inclut entre autres Washington, Oregon, Nevada, Californie et Arizona. Chacun de ces États abrite des villes notoires qui valent le détour : Seattle, Los Angeles, Phoenix, San Francisco…

Seattle : mégapole de l’État de Washington

Cette mégapole du nord-ouest des États-Unis est la plus grande ville de l’État de Washington. Elle est surnommée la cité des « Émeraudes » en raison de sa splendeur. Elle dispose d’un port spécialisé dans le commerce transpacifique. Seattle accueille régulièrement des évènements culturels (festivals cinématographiques, foires aux livres et aux mangas, parade de la Gay Pride…) et abrite en son sein de nombreux musées. La ville est ainsi propice aux visites culturelles. C’est la raison pour laquelle elle attire chaque année plus de 100 000 touristes. Elle impressionne aussi par son architecture incroyablement bien pensée, illustrée par le Space Needle. Il s’agit d’une tour futuriste érigée en 1962.

Los Angeles : ville tentaculaire près du Pacifique en Californie

Ville emblématique, Los Angeles possède suffisamment d’arguments pour offrir des moments inoubliables aux touristes. Cette ville de la côte pacifique des USA compte en moyenne 18,5 millions d’habitants sur son aire urbaine. Elle possède un riche patrimoine culturel avec de nombreux sites incontournables Californie. Plusieurs musées ouvrent leurs portes aux visiteurs : Norton Simon Museum, MOCA et Getty Center. Cette mégapole californienne héberge le berceau de l’univers cinématographique américain, à savoir « Hollywood ». La ville a séduit des grands réalisateurs et de metteurs en scène de légendes pendant des décennies. Los Angeles est une destination incontournable lors d’un voyage Californie.

San Francisco : ville touristique très appréciée des étrangers

En poursuivant votre voyage en Californie, un détour à San Francisco pimentera indéniablement un circuit à l’ouest USA. Il s’agit de l’une des plus belles villes des États-Unis. Cette mégapole animée abrite de nombreux centres d’intérêt qui sont surtout concentrés au nord de la péninsule. De par sa situation géographique, la ville de San Francisco offre à ses visiteurs une incroyable parade architecturale. Elle est reliée au continent par 2 ponts, le San Francisco Oakland Bay Bridge à l’Est et le Golden Gate Bridge au Nord. Beaucoup de touristes rejoignent également San Francisco en voiture par la terre au Sud. Cette contrée offre aux vacanciers l’opportunité de se laisser détendre sur de magnifiques plages.

Phoenix dans l’Arizona

Le Nevada peut également se targuer d’être un État propice au tourisme grâce à ses sites incontournables. Si la grande majorité des touristes viennent dans cet État pour visiter le « Grand Canyon », la ville de Phoenix sera un passage obligé. Elle est située à seulement 4 heures de route de la 8e merveille du monde. Entourée par le désert, la ville offre aux touristes une ambiance cosmopolite complétée de toutes sortes d’activités : yoga, randonnées, activités plein air, etc. Elle convient parfaitement aux touristes en quête d’une atmosphère paisible avec son climat sec et chaud. On y trouve aussi des musées, parcs, zoos et de splendides quartiers.

Parcs naturels de l’Ouest

L’Ouest américain s’apparente au paradis de la biodiversité avec ses faunes, ses flores et ses parcs naturels : parc national de Sequoia, parc national de Capitol Reef, parc national de Yellowstone, parc national Zion, parc national de Yosemite, etc. La côte pacifique des États-Unis offre toutes sortes de merveilles allant des expressions rocheuses au parc naturel ouest.

Parc national de Yosemite

Le parc national de Yosemite abrite une biodiversité importante. Sa composition faunistique et floristique est caractérisée par l’existence de nombreuses espèces endémiques : le crapaud de Yosemite, la musaraigne du Mont Lyell, etc. Ce magnifique parc compte au total 80 espèces de mammifères, dont l’opossum de Virginie, le renard gris et le castor de Montagne. Le parc national de Yosemite s’étend sur 3 081 km2 avec plusieurs monts à 3 500 m d’altitude. Avec ses vallées suspendues, ce parc est aussi un territoire sacré pour des tribus d’Indiens d’Amérique. Il est accessible au public dans le cadre d’une visite touristique.

Parc national de Sequoia

Le parc national de Sequoia est l’autre merveille de l’Ouest américain en termes de biodiversité. Avec le parc national des Kings Canyon, il compose la réserve de la biosphère de Sequoia et Kings Canyon. Ce parc national ouest enregistre un important effectif de Sequoias Géants. Il s’agit d’une espèce de plante endémique des montagnes, s’étendant de la Sierra Nevada jusqu’en Californie. Le parc national de Sequoia occupe une superficie de 1635,18 km2 avec toutes sortes de biodiversités en son sein. Le mont Whitney se trouve dans ce parc. Il s’agira du plus haut sommet des États-Unis, si l’on ne prend pas en compte l’Alaska. Le parc national de Sequoia est situé en Californie près de Visalia.

br>

Pour en savoir plus