Le berceau du Far West : Monument Valley aux USA

La réserve de Monument Valley


Monument Valley demeurera une destination incontournable si vous passez dans l’Ouest américain. Ce domaine représente le berceau du mythique Far West. Seulement, ce site d’envergure a connu de multiples bouleversements, avant de devenir ce parc emblématique. Pour profiter pleinement de votre visite, effectuez une randonnée à pied, une balade à cheval et une virée en voiture pour mieux combler votre excursion.

Le Monument Valley, un site riche en histoire

L’histoire de la Monument Valley retrace le parcours des Indiens installés dans l’Ouest américain et connus sous l’appellation de « Peaux-Rouges ». Jusqu’à aujourd’hui, les vestiges de leurs œuvres sont toujours gardés précieusement dans le parc.

Les Anasazis, les premiers habitants du site

Les premiers habitants du Monument Valley constituent les Indiens dénommés Anasazis. Seulement, ces tribus ont subitement disparu sans raison apparente durant le 13e siècle. Ainsi, les monuments historiques, les arts en tout genre ainsi que les habitations à architecture originale ont été les seules preuves de leur existence. D’ailleurs, cette tribu s’était adonnée à la peinture et la sculpture des rochers. Leurs habitations étaient établies à partir de pierre des falaises. Par ailleurs, les familles Navajos habitent à Monument Valley et pratiquent l’élevage de moutons et le tissage de la laine. Le parc est niché au cœur du territoire des Navajos National Monument. Cette communauté tient à conserver sa tradition, ses arts, son mode de vie et sa langue.

Le déportement des Peaux-Rouges

Les Peaux-Rouges constituent les principaux occupants du territoire. Ces tribus d’Indiens ont vécu paisiblement dans cette région avant que l’éclaireur Kit Carson ne débarque. Accompagné de ses troupes « les Tuniques-Bleues », cet étranger a reçu pour ordre de chasser les Peaux-Rouges. Ainsi, les Navajos ont été contraintes de quitter leur propre territoire pour fuir à 600 km. Ces tribus ont ensuite patienté durant 4 ans, avant d’obtenir une autorisation du gouvernement américain de revenir sur leurs terres natales. Ces derniers se sont réinstallés dans une réserve. Les Peaux-Rouges occupent un territoire vaste et comptent plus de 180 000 habitants. Ce peuple vit notamment grâce à l’exploitation du charbon reconverti en électricité, dans les centrales de la réserve.

Le Monument Valley, un site géologique exceptionnel

Le Monument Valley d’aujourd’hui représente le parc Tribal Navajo National Monument, établi depuis 1958. Ce site est localisé sur la frontière, entre l’Arizona et l’Utah. Cette partie de l’Ouest américain enregistre une température annuelle comprise entre 3 à 32 °C. Les précipitations annuelles atteignent les 2000 mm. D’un point de vue géologique, ce territoire a connu des péripéties.

Il s’agissait avant tout d’un bassin. Ensuite, les centaines de milliers d’années ont été animées par une série de dépôts de sédiments des jeunes montagnes Rocheuses. Cette accumulation progressive a formé des pierres grès et calcaire. Progressivement, le bassin s’est transformé en un plateau de 300 m de hauteur. Les précipitations abondantes, le vent et la pression ont favorisé la formation de ces roches atypiques.

Que faire dans la Monument Valley

La Monument Valley USA a toujours plus à proposer. Cette destination invite à la pratique des randonnées à pied pour se dégourdir les jambes, à une escapade en 4X4 ou à une virée à cheval, de quoi satisfaire les touristes aventuriers.

Une virée en voiture pour découvrir le domaine

Pour découvrir Monument Valley USA, rien ne vaut une boucle au moyen de votre voiture. À défaut de 4X4, la virée à 4 roues est toujours envisageable avec n’importe quel véhicule tout terrain, voire n’importe quelle voiture. Néanmoins, cette activité nécessite une extrême dextérité au volant, du moins en début de piste. Le terrain semble en effet légèrement accidenté. De plus, il convient de rester vigilant ou de faire appel à un as du volant en cas de précipitation. Cette activité s’étale généralement entre 2 à 3 heures, pauses photo comprises. Par ailleurs, nombreuses sont les sociétés navajos qui proposent une virée en 4X4, au grand plaisir des touristes. Ces véhicules sont de plus accompagnés de guides professionnels.

Une échappée au galop, comme dans les films

Une méthode très originale consiste à chevaucher des mustangs pures races, pour partir en expédition vers le Monument Valley USA. Sous le guide d’un indien Navajo, la découverte inclut les recoins les moins populaires jusqu’aux sites les plus emblématiques. D’ailleurs, il semble inutile d’être un expert en équitation pour réaliser ce parcours. Cette activité dure près de 90 minutes. Outre la visite des sites historiques, la rencontre du peuple Navajos est au rendez-vous. Dans ce cadre, plongez au cœur de la culture indienne du Far West. Par ailleurs, vous pouvez dépasser les frontières de la Monument Valley,pour accéder à un autre parc aux USA : le Bryce Canyon National Park.

Une randonnée pédestre pour peaufiner le tout

Ultime option : la randonnée pédestre est toujours envisageable lors de la visite de ce parc USA. Pour ce faire, choisissez le Wildcat Trail pour effectuer le tour de West Mitten Butte. Cette marche dure généralement sur 2 heures en s’étalant sur 5 km. Les périples sont commodes, car la route ne présente aucune embûche et reste plate. De plus, ce sentier ne nécessite la présence d’aucun guide Navajo. Le chemin sablonneux offre aux touristes une chance d’apercevoir l’immense butte sous toutes ses formes. Il est conseillé d’apporter une quantité maximale d’eau, car la température peut atteindre jusqu’à 32 °C en été.