Passeport électronique et validité pour les USA

Passeport électronique obligatoire à l’entrée aux USA


Vous ne savez plus si votre ancien passeport vous permettra encore de vous rendre aux États-Unis, avec la mise en service du passeport électronique USA. Sachez que l’entrée aux USA présente aujourd’hui de nombreuses réglementations à comprendre. Voici ainsi un petit résumé des différentes mesures dans ce domaine et leurs applications.

Quel passeport avoir selon la loi ?

L’État américain après avoir instauré le programme ESTA a encore durci les formalités d’entrée aux USA. En effet, depuis le 1er avril 2016, les autorités demandent aux voyageurs européens de disposer d’un passeport électronique USA ou d’un passeport biométrique. Il est donc tout simplement impossible à ces derniers de rejoindre le territoire américain ni même d’embarquer pour le pays sans ces documents. Le passeport à lecture optique ne sera donc plus valable, car généralement il n’est déjà plus en service, faute de validité. Ce cas est aussi applicable pour les personnes en transit sur le sol américain.

Votre passeport suit-il les normes ?

Il existe une manière simple de savoir si votre passeport est électronique : il vous suffit de vous référer à sa couverture. En effet, sur cette dernière doit-être présente un logo en forme de puce électronique. Dans ce cas, vous êtes bien sûrs que votre passeport contiendra une puce avec, à l’intérieur, vos données personnelles. Par ailleurs, pour la France en particulier, il est aussi possible de se référer à une date. C’est celle de mai 2006, à partir de laquelle, les passeports français sont devenus électroniques. Par la suite à partir de juin 2009, ces derniers sont devenus biométriques. Ainsi, lorsque votre passeport date d’avant mai 2006, ce dernier n’est sans doute pas électronique et ne vous permettra pas une entrée aux USA. Dans ce cas, il vous faudra faire renouveler votre ancien passeport. Dans tous les cas, si ce dernier a été délivré après cette date, la validité du passeport USA de 10 ans a déjà bien été expirée. D’autres critères peuvent également vous permettre d’authentifier un passeport électronique USA. C’est par exemple le cas de la page d’état civil. Vous verrez que la photo y a été reproduite, juste à côté de l’original. De plus, sur la couverture de votre passeport, le mot en lui-même ne doit pas être souligné. Ces signes ne tromperont pas et vous aideront de manière significative.

Les formalités pour un court séjour

Avec la mise en place du programme d’exemption du visa, ou ESTA, vous n’aurez plus qu’à avoir à votre disposition le passeport électronique USA, ainsi que cette fameuse autorisation.

Les conditions sont les suivantes :

  • Tout d’abord, votre séjour ne doit pas dépasser 90j et votre passeport doit-être encore valide.
  • Ensuite, durant la validité de votre autorisation à séjourner sans visa sur le territoire qui est de deux ans, vous ne devrez pas avoir effectué un passage dans les pays suivants : la Somalie, le Yémen, la Libye, l’Irak, le Soudan ou encore la Syrie. Cette décision datant du 1er mars 2011 est donc un critère de non-éligibilité à l’ESTA.
  • Pour des motifs de loisirs ou professionnels, il est conseillé de souscrire à une assurance voyage. Cette dernière prendra ainsi en charge un éventuel rapatriement dû à une maladie ou autres. L’ESTA ne vous coûtera que 14 dollars, la demande peut se faire 72h seulement avant votre départ. À savoir que 37 pays peuvent en bénéficier.
  • Enfin, il suffira que la validité du passeport USA couvre votre séjour pour effectuer votre demande. Les États-Unis ont passé un accord pour réduire la validité à 6 mois obligatoires.

Pour un long séjour aux USA

Pour un long séjour dans ce pays, la validité du passeport USA doit être effective, et le visa obligatoire.  Par ailleurs, d’autres mesures peuvent être prises, sans pour autant être obligatoires. C’est notamment le cas de la sécurité sociale américaine, qui certes ne vous couvrira pas comme le système français, mais aura tout de même son importance. Dans ce cas, vous obtiendrez un numéro de sécurité sociale, qui ne concernera en aucun cas les prises en charge ni les remboursements de frais médicaux. Cette mesure servira uniquement à faciliter d’autres démarches. C’est par exemple le cas lors de l’ouverture d’un compte bancaire, mais aussi pour trouver un appartement. En outre, il faut savoir que pour obtenir un numéro de sécurité sociale américain, la personne doit, au préalable, avoir bénéficié d’un visa travailleur.

Le cas des passeports Delphine

Ces types de passeport appartenant à la catégorie des anciens passeports sont déjà tous non valides. Autrefois, il était encore possible de les utiliser, mais leurs propriétaires étaient obligés de procéder à une demande de visa américaine.  

Les passeports d’urgence

Il est également possible de se rendre aux États-Unis grâce à un passeport de ce type. Mais un pareil cas de figure, le propriétaire devra également souscrire à une demande de visa.


Pour en savoir plus