Sécurité sur le territoire Américain

Les mesures de sécurité sur le territoire américain


Dès que vous entrez sur le territoire américain, vous serez l’objet d’une série de procédure administrative. Le gouvernement ne laisse rien au hasard et fait preuve de vigilance afin d’éviter les risques d’attaques et de crimes terroristes. Le pays souffre d’une mauvaise réputation en raison de la libre circulation des armes à feu. Heureusement, des mesures ont été prises pour limiter les dégâts et les accidents mortels.

Quelques chiffres sur la mortalité par armes à feu chaque année

La violence par arme à feu figure parmi les vices les plus meurtriers aux États-Unis. Chaque année, ce fléau compte des millions de victimes qui ne cessent d’augmenter.

Le taux de mortalité par arme à feu en perpétuelle augmentation

Selon une étude, en 2017 à Genève, centrée sur les bases de données des States, 67 % des homicides commis sur le territoire ont été perpétrés par une arme à feu. En 2012, le nombre de victimes s’élève à 8 855, dont 6 371 morts par balle aux États-Unis causés par une arme de poing. Durant cette même année, 64 % des décès liés aux armes à feu constituent des suicides. Deux ans plus tôt, 19 392 suicides et 11 078 homicides ont été causés par une arme. En 2013, le bilan fait état de 73 505 blessures non mortelles par balle et 33 636 victimes. Deux ans plus tard, 13 286 représente le nombre de morts par balle aux États-Unis.

Des millions de dollars dépensés pour favoriser le port d’arme à feu

Bien que ces chiffres soient alarmants, le gouvernement tarde à mettre en place les mesures nécessaires. Plusieurs organismes mettent tout en œuvre pour légaliser le port d’arme à feu sur le territoire. 179 millions de dollars est l’équivalent de la somme octroyée par la NRA (National rifle association) pour faire pencher la balance en leur faveur et influencer la politique américaine. Ce puissant lobby pour le port d’arme aux States à coutume de verser des sommes colossales aux membres du gouvernement, afin d’éviter les mesures de prévention contre la détention de fusil. Ces actions condamnables figurent parmi les raisons pour lesquelles ce groupe s’attire constamment les foudres des partisans contre le port d’armes.

Les mesures des écoles pour combattre les attaques à main armée

Les écoles américaines se trouvent parmi les cibles principales des fusillades et des attaques à main armée. Pour réduire au maximum le nombre de victimes face à cette menace, les établissements décident d’organiser une séance d’entraînement particulier. Cette pratique consiste en un exercice de simulation d’une attaque par arme à feu. Ce genre d’entraînement vise à faciliter les réflexes des enfants et à les aider à mieux se protéger en cas de réelle attaque. Par ailleurs, le NCES (National center for education statistics) mentionne que 95 % des établissements scolaires pratiquent aujourd’hui ce genre de cours pour des raisons de sécurité aux USA.

La sécurité intérieure renforcée depuis 2001

Après l’attentat historique du 11 septembre 2001 qui a secoué toute la planète, les USA ont pris des mesures strictes au niveau de la sécurité intérieure. Ces précautions touchent essentiellement le secteur aérien.

Le renforcement de la sécurité dans l’embarquement dans les aéroports

Deux jours suivant l’attentat du septembre 2001, le gouvernement a imposé une série de règles à destination de tous les aéroports. Durant les embarquements, les bagages font l’objet d’une fouille minutieuse. Aussi, les couteaux, les ciseaux, les limes à ongles ainsi que tout autre objet pouvant faire office d’armes sont désormais interdits. Afin de maintenir la sécurité intérieure aux USA, les récipients contenant plus de 100 ml de liquide, de gel ou de gaz sont bannis. Les chaussures doivent être inspectées et passer à la détection d’explosifs. Certains aéroports inspectent les vestes et les ceintures des passagers. Outre les objets, les voyageurs doivent passer au scanner, ce qui n’est pas très bien vu par les défenseurs des droits de l’Homme.

Le contrôle du personnel des aéroports

Les autorités ne lésinent pas quand il s’agit de garder la sécurité aux USA. Les compagnies aériennes l’ont bien comprise et procèdent désormais à un contrôle minutieux du personnel de l’aéroport. Les pilotes, les hôtesses ainsi que tout autre membre du personnel doivent passer sous des portiques de sécurité. Les employés sont également priés de retirer leurs chaussures pour vérifier qu’aucun explosif ne se trouve à l’intérieur. Aucun membre de l’équipage n’a le droit d’emporter un objet tranchant ou blessant dans son bagage. Ces mesures draconiennes exaspèrent certains employés. Par ailleurs, les cabines de pilotage sont équipées de portes blindées, empêchant les passagers de s’y introduire.

Les mesures de sécurité prises dans l’immédiat

La sécurité intérieure des USA a été la principale préoccupation du gouvernement à la suite de l’attentat en 2001. Par conséquent, le Patriot Act a été lancé pour maximiser la sécurité. Le FBI a reçu l’autorisation de fouiller dans les données personnelles de chaque individu, y compris dans les impôts, les relevés bancaires des citoyens afin de retrouver des informations pertinentes en relation avec l’attentat. La NSA a obtenu le feu vert du gouvernement pour mettre à l’écoute tous les citoyens sans exception. N’importe qui pourrait désormais être emprisonné sans procès préalable. En 2015, le Patriot Act s’est transformé en Freedom Act.